Journal de Christophe

Apprendre à devenir libre financièrement en 5 à 10 ans

Les besoins vitaux et une vie épanouie d'un frugaliste

Je me posais une question aujourd'hui. 

Quels sont les besoins vitaux auquel nous ne pouvons pas échaper, et qu'est ce qui est du superflux? 

Cette question est essentiel a la compréhension de nos vrais besoins et qu'est ce que ce qu'on souhaite. 

Les besoins vitaux

En vérité, on a besoin de peu. Mais ces points son non négociables. 

  1. Un toit pour se réfugier et être au chaud et au sec lorsqu'il pleut. Il peut être un appartement, une maison, une villa, un yacht, un voilier, une yourt, une cabane, un chalet. Je pense que le minimum pour nous est de 10 m2 par personne, permettant d'attribuer a chacun un espace personnel et des espaces commun. Nous sommes 4, nous pouvons nous contenter de 40 m2 . Malgré tout nous vivons dans 95 m2 actuellement. 
  2. De quoi manger à sa faim chaque jour. Ce point risque d'être critique dans le siècle à venir. Aujourd'hui, ce n'est pas le problème apparent. Pourtant, j'ai un intérêt grandissant à créer ma propre nourriture au travers du potager, et de transformer la matière première en conserves et en des produits que l'on peu stocker: conserves, compotes, confitures, fruits séchés,...
  3. Avoir accès à l'eau non seulement pour boire, mais aussi pour se laver faire cuire ses aliments. L'eau est vitale, nous sommes constitué de plus de 60% d'eau quand même. 
  4. Avoir accès à la médecine, et aux traitements permettant une bonne santé. Beaucoup de frugalistes font l'impasse sur ce point, pourtant la santé est primordiale. Bien plus important que l'autonomie, l'accès au soin ne doit pas être négligé. Et si possible des soins de proximité. Evitez de vous isoler loin de tout sans avoir accès à un hopital ou à un médecin traitant. Même dans un autre pays, soyez sûr que vous serez pris en charge correctement là où vous serez. 

Ce qui fait partie du confort 

Ensuite, viens toutes les choses qui conviennent d'avoir pour être confortable. Mais n'oubliez pas que ce qui suit n'est pas vital, et peut être supprimé pour faire des économies, permettant de créer votre propre patrimoine financier. Vous pouvez cependant profiter de ce confort, mais de façon modeste, en essayant par exemple de diviser par deux la facture de chacun des points suivant, sans pour autant souffrir plus. 

  1. Le chauffage et la climatisation. Même s'il s'agit d'un confort personnel, si vous habitez en zone montagneuse comme nous, vous serez d'accord de considérer le chauffage comme une nécessité, au moins pour mettre votre habitation hors froid (mieux que hors gel) durant les 4 à 5 mois les plus froids. Programmer les chauffages en mode éco seulement durant la nuit et éteint la journée est une première démarche d'économie et d'écologie.  Pour ce qui est de la climatisation, il s'agit aussi d'un élément non vital mais qu'il peut être indispensable si vous avez des enfants en bas âge. Cela a été notre cas encore cet été avec des températures avoisinant les 42 °C en Espagne. Les bébé de moins de 2 ans ne sont pas régulé, et ont beaucoup de mal a faire descendre la température de leur corps lorsqu'il fait très chaud. Et la climatisation reste un élément essentiel à leur bonne santé. 
  2. L'accès a un moyen de locomotion. Le moins cher reste le vélo. Pour une centaine d'euro vous pourrez disposer d'un très bon vélo d'occasion. Pour une famille de 4 personne 300 euros vous permettent de rayonner à 15 km à la ronde de chez vous et accéder facilement chaque jour à des lieux d'intérêt. Dans notre cas (en Espagne) l'accès à la plage, aux commerces, au marché, au zone commerciales et aux écoles et parcs. A pied, ces zones d'intêret sont aussi accessible mais nécessitent 5 fois plus de temps pour être accessibles.  La voiture reste un luxe qui coût relativement cher. Ce moyen de locomotion est un accélérateur. Vous réduisez considérablement le temps nécessaire pour passer d'un point A à un point B grâce à la voiture. Par contre ce moyen a un coût financier et écologique. Choisir de ne plus avoir de voiture peut être un vrai challenge de vie. Surtout à ce jour, ou tout le réseau de transport en commun est en place au travers des bus , des trains et des transports nautiques. Les transports aériens sont malheureusement un accélérateur monstrueux entre deux points de longue distance. On oublie souvent que l'avion supprime ou annule la notion de temps des transport. 
  3. L'accès à une passion un passe temps. C'est souvent notre but dans la vie lorsque l'on a plus de métier à part entière. être passionné d'un sujet permet de garder un objectif et de ne pas finir aliéné. Lorsque l'on est frugaliste et anti-consumériste, il est préférable de s'orienter vers des passions non payantes. Il peut s'agir d'activité sportive comme la course à pied, le vélo, le roller, la nage, la randonnée. Mais vous pouvez aussi vous équiper d'occasion du strict minimum pour pratiquer votre discipline préférée tel que la pêche, la photo, le blogging, le yoga, la musculation, la culture des plantes...
  4. Accès a l'éducation et à la connaissance. J'ai volontairement classé cela dans les choses non vitales. Car un enfant qui n'a pas reçu une éducation scolaire peu vivre. C'est d'ailleurs le cas "En 2017, 262 millions (18 %) des 6-17 ans n'étaient pas scolarisés." Je pense que le systeme scolaire tel qu'il est créé ne sert a pas grand chose car l'enfant est capable d'apprendre par lui même ou à l'aide de ses parents. L'accès au savoir par contre est indispensable: livres, médias, pratique concrète. Cela rentre peut être dans un débat complexe. Mais je pense que l'école à la maison est possible et bénéfique dans certains cas (enfant en difficulté, TDAH, handicape, etc...) . Par contre, il faut être conscient de devenir professieur. Ce qui est un métier à part entière. 

Conclusion

En ouvrant sa pensée, on comprend vite que notre pensée et nos possiblité de vie ne sont pas restreintes. Vous pouvez vous ouvrir à des solutions alternatives permettant de mieux vivre avec moins. Se poser les vrais questions permet de faire avancer le schmilblik et de comprendre ce a quoi nous aspirons le plus. Notre désir profond de vie. La vie est trop courte pour s'empêcher de vivre selon nos critères. Pourtant 95% de la population suivent tout le monde et restent impuissant face à l'inconnu. Principalement car ils ont peur. Avoir peur, c'est normal, cela nous différencie des inconscients. Préparer une nouvelle vie peut être rapide ou lente, mais elle est possible. 


Ecrire un commentaire
 If you cann't see Verification Code clearly.
Write Verification Code(Required field)
Nous utilisons des cookies tiers pour améliorer votre expérience de navigation sur le web. En continuant, vous acceptez leur utilisation.  Accepter