Journal de Christophe

Apprendre à devenir libre financièrement en 5 à 10 ans

Investissement passif géré activement ou investissement actif géré passivement?

Une des première règle que l'on apprend dans les investissements pour réduire son risque et la volatilité est de se diversifier. Investir dans plusieurs actifs non corrélés est un bon moyen de limiter les baisses sans compromettre le rendement espéré. 

Faut il préserver le capital en suivant le marché ou  adopter une autre démarche pour surperformer les marchés financiers. 

Rééquilibrage et recherche du moindre risque empêche le capital de s'apprécier

Les investisseurs qui ont peur du risque y compris les pro pensent qu'ils prennent trop de risque lorsque la valeur d'une action représente plus de 10% du portefeuille.

Pourtant ces mêmes investisseurs sont près à s'endetter sur 25 ans avec un gros apport pour acheter une seule maison qui va représenter quasiment l'entierté de leur patrimoine. 

L'explication est simple, les acheteur d'immobilier peuvent se permettre de faire un investissement concentré car ils font un travail important en amont : temps de vie dans le logement, étude du marché, évaluation environnemental, visite du bien, expertise du bien et évaluation du bien. 

Mais alors quelle différence y a t- il avec la bourse. Pourquoi avoir peur d'être non diversifié en bourse, alors qu'en immobilier on est totalement investi dans une seule valeur. 

SI on sait ce qu'on achète et comprend clairement les opportunité de hausse et les risques de baisses, faire un investissement concentré n'est pas forcément une mauvaise idée. Après tout si vous souhaitez viser des rendements élevés il faut un portefeuille différent. Il faut donc investir en bourse comme un actionnaire d'entreprise et non un rentier. 

Et pour cela, il faut faire recours à de la focalisation sur des investissements individuel qualitatifs. C'est pas pour rien que Warren Buffet a dit un jour "la diversification préserve la richesse, mais la concentration créé la richesse". Pour conprendre cela il est nécessaire d'appliquer la théorie d'être actif passivement. 

Les ETF sont des investissement passifs géré activement

Pour ceux qui souhaitent ne pas selectionner leurs actifs et investir seulement dans la bourse, les ETF sont très bien pour cela. Car ils sont géné par des robots advisor. 

Vous devenez investisseur passif et votre argent est géré de façon active grâce aux rééquilibrage et les optimisation fiscale. 

L'objectif de ce type d'investissement est de ne pas sous performer le marché. Et donc l'idée est de se diversifier en des centaines ou des miliers d'actifs pour être suffisament diversifié. Il est donc difficile de battre le marché dans cette stratégie. 

Parlons maintenant du concept inverse 

Etre actif passivement

Rober G. Kirby a introduit ce procédé grâce à son portefeuille intitulé "la boite à café" ayant démontré qu'il est possibl ede gagner plus que le marché en étant actif passivement qu'en investissant passivement de façon active. 

Etre un investisseur Actif passif est la version extrême du bon vieux "BuY and Hold" la partie active est la selection des investissements. la partie passive est le fait de garder ses positions le plus longtemps possible même les positions devenant très grosse en terme de pourcentage du portefeuille. 

Cela est la meilleure façon de faire un rendement exceptionnel à condition de ne rien toucher et de bien selectionner ses actions a la base. 

Un portefeuille non rééquilibré sera ainsi fortement concentré sur le long terme. Avec seulement quelques actions ayant très grandement performé et représentant un gros pourcentage du portefeuille. Et beaucoup d'actions représentant peu de pourcentage du portefeuille. 

En ayant rééquilibré le même portefeuille, les rendements auraient été bien moins important. 

En effet le rééquilibrage est une pratique courante consistant à vendre des actifs ayant surperformé le marché pour acheter des actifs ayant récement sous performé afin de maintenir une allocation d'actifs et un niveau de risque de portefeuille constant. De manière générale, les investisseurs revendent des actions dynamiques considérées "surévaluées" pour lever des fonds pour racheter des actions de sociétés moins dynamiques et considées "sous évaluées". Dans une optique long termiste, le rééquilibrage n'a aucun sens. En fait, pour ceux qui misent sur des décénies d'investissement, le rééquilibrage casse la performance. Car cela limite la performance des meilleurs actions. 

Cela limite les risques mais limite les opportunités permettant de générer énormément de richesse. 

- Les portefeuille les plus performant en bourse sont ceux des morts, d'ou l'intéret de ne rien toucher

- La stratégie de Warren buffet fait en moyenne depuis le début de ses investissement, deux fois mieux que le S&P500. Si on regarde ses investissements de plus près les 5 premières lignes représentent les 3/4 de son portefeuille sur 49 lignes. Toutes les autres pèsent moins d'un pourcent.  Tout simplement parce que Buffet laisse courir ses placements et évite plus que possible de rééquilibrer ses possitions. Ceux qui performent deviennent de plus en plus gros et ce qui sous performe devient de plus en plus petit. Apple représente quasiment la moitié de son portefeuille. La plupart des mortels auraient revendu et rééquilibré leur portefeuille. 

Conclusion: 

La majorité des plues values est dû à une poignée d'actions. 

Ne pas revendre ou limiter les actions gagnantes mais reinvestir dedans. 

Et enfin s'attendre à des entreprise sous performant grandement. Environ la moitié des actions de son portefeuille. 

Le plus dûr est de ne surtout pas agir sur les investissements passés. Cela parrait difficile à entendre,... mais en réalité c'est très difficile dans la réalité à mettre en place sur le long terme. 

 


Ecrire un commentaire
 If you cann't see Verification Code clearly.
Write Verification Code(Required field)
Nous utilisons des cookies tiers pour améliorer votre expérience de navigation sur le web. En continuant, vous acceptez leur utilisation.  Accepter