Journal de Christophe

Apprendre à devenir libre financièrement en 5 à 10 ans

Quand les revenus de l'épargne dépassent les revenus du travail

Aujourd'hui, j'ai fait quelques calculs concernant l'épargne, l'indépendance financière et le travail. 

Vous êtes certainement comme nous à travailler de nombreuses heures chaque semaines pour un métier qui ne vous épanouie pas ou plus. Dans ce cas, c'est le moment de se demander si travailler pour de l'argent en vaut-il encore bien la peine. 

Voici maintenant 6 ans que nous sommes propriétaire d'une maison que nous avons rénové. Nous avons investi et remboursé par anticipation une partie de notre crédit (grâce aux bénéfices de mon entreprise) pour se séparer au plus tôt du crédit qui nous lie au banquier. Vous devriez faire pareil si vous envisager d'être libre financièrement un jour. 

Revenus de l'épargne vs revenus du travail

Aujourd'hui, j'ai fait un calcul totalement hypothétique incluant différents cas de figures.

En imaginant un scénario avec la vente de notre maison actuelle pour permettre l'investissement en bourse. Et un autre scénario ou rien ne change avec nos revenus du travail et le remboursement d'un pret immobilier. 

Dans un premier cas, nous n'avons plus le bien dans notre région où nous réalisons notre activité. L'idée étant d'être itinérant entre notre maison de vacance en Espagne et la France. 

Dans le second cas, on continue à bosser à faire le dos rond et continuer notre régime de frugaliste consistant à épargner 50% de nos revenus. 

Les revenus actuels : 

Nous sommes un couple avec enfants disposant de très petits revenus. Je suis paysagiste à mon compte et ma femme est auxilière de vie. Donc disons des revenus de la classe basse Française. 

Actuellement nous gagnons à deux 27800 euros par an

Notre loyer (remboursement du crédit) s'élève à 10 200 euros environs. Ce qui nous laisse un restant à vivre de 17 600 euros net par an. Donc pour ceux qui nous disent en commentaire youtube que l'on ne vie pas avec 1300 euros par mois mais que nous survivons alors ils ont peut être un souci avec l'argent. Car avec cet argent nous réussissons encore à mettre de coté. 

Les revenus futurs potentiel de la bourse:

Je tiens à préciser que nous serions pas à la rue dans ce cas, car nous avons acheté une maison en Espagne et que nous disposons ponctuellement de maisons familiales en France. Pourquoi pas vadrouiller entre ces différents lieux en fonction des saisons. Quoi de plus magique!

Dans ce cas nous vendons notre maison.  Soit un prix d'environ 300 000 euros arrondi pour faire simple. 

En incluant le remboursement du crédit actuel, la vente de mon entreprise et de ses machines. Et notre patrimoine financier actuel nous arriverons quasiment à 300 000 euros environs. 

En investissant la totalité de ce montant sur un indice américain comme le S&P500, on peut s'attendre historiquement à un rendement de 8% par an. (ces dernières années le rendement est plus proche de 10 à 12 % mais je préfère rester sur des rendements historique) . 

La bourse fluctue et pourrait réduire notre capital de moitié, mais en étant serieux et peu dépensier, sur le très long terme (+ 10 ans) on peut espérer 8% de rendement. 

Cela nous donne: 

300 000 € x 0,08 = 24 000 euros .

J'ai quelques revenus par internet qui me donne en moyenne 500 euros par mois  donc 6 000 euros /an soit  30 000 euros /an brut

en enlevant les charges CSG CRDS et charges sociales, on peut enlever 4500 euros. L'argent étant investi dans deux PEA il ne sera pas sujet aux impôts sur le revenu. 

Soit un total de 25 500 euros net restant pour nous. 

Conclusion : 

D'un coté, il nous reste 17 600 euros par an pour vivre en travaillant 

et de l'autre il reste 25 500 euros par an pour vivre sans travailler. (Cherchez l'erreur!)

On peut déjà dire que nous pouvons prétendre à être indépendant financièrement . Par le simple fait de trouver un acheteur à notre maison...

Ensuite, étant donné que dans le cas de "vivre en travaillant", on rembourse un crédit qui augmente notre patrimoine (de l'ordre de 9000 euros par an). Cette option nous donne 26600 euros . 

Donc la vrai différence étant d'un coté 26600 euros en travaillant encore et 25 500 / an en vivant sans travailler. 

Il ne faut pas oublier les charges actuelles de cette maison assez élevées (entre le chauffage, le foncier, les travaux, et le coût de la vie dans cette région chère) . Mais ce surcoût sera aussi présent si nous commençons à vadrouiller entre la France et l'Espagne (gazoil, et frais de déplacement). 

Donc pour conclure à 1000 euros près nous gagnons autant en travaillant qu'en arrêtant de travailler. 

Le marché boursier est actuellement clairement surévalué. Et je ne sais pas pour combien de temps. Mais le moment n'est peut être pas idéal pour faire ce choix de changement de vie. Surtout que nous souhaitons être un peu plus large en terme de revenus pour sauter le pas. En effet, nos enfants grandissent, nos dépenses commencent à augmenter de mois en mois. Tout en restant très raisonnable il faut penser au dépenses du futur. 

Les chiffres sont pourtant là pour nous rassurer, mais ce n'est pas pour autant que nous trouvons un terrain d'entente entre ma femme et moi. Et c'est souvent le problème central. Vous vous trouverez certainement confronté à des problèmes similaires: 

  • Le futur logement n'est pas assez grand ( en Espagne notre maison est de 50 m2) et ne suffira pas à vivre serainement avec des enfants. 
  • Dans le couple, chacun gère son argent de façon indépendante, ainsi on a une gestion des risques qui est propre à chacun. Ma femme est bien plus concervatrice que moi, et s'oriente sur un portefeuille bien plus diversifié que moi. Ce qui pourra réduire son rendement à terme, mais limitera le drawdown durant les periodes critiques. 
  • Je pense avouer avoir du mal a m'arrêter de faire mon métier, même si je peste chaque jour que c'est un métier difficile, je reste amoureux des végétaux et de la nature. J'essaye de calmer le rythme éffréné de ma clientèle, ce qui n'est pas évident. Mais d'ici à tout abandonner, je me pose quand même face à un problème sans réponse. De toute façon j'aurai toujours une activité en ligne active, mais plus du tout physique. Saurai-je le remplacer par une passion sportive ou autre?
  • Un de nos enfant étant scolarisé dans le primaire, il n'est pas évident de partir actuellement.  Le meilleur moment pour nous étant dans 1 an et demi lors du passage de notre grande fille au collège. Reste à coordonner la vente d'une maison l'inscription dans un autre établissement (ou non) et toutes les formalités administratives . 

Dans ce sens, je pense que la liberté financière est très facile pour un couple seul ou une personne célibataire. Car les contraites sont bien moins nombreuses. Par contre lorsque l'on est parents l'équation est à plusieurs inconnues. 


Ecrire un commentaire
 If you cann't see Verification Code clearly.
Write Verification Code(Required field)
Nous utilisons des cookies tiers pour améliorer votre expérience de navigation sur le web. En continuant, vous acceptez leur utilisation.  Accepter